Projet OVERLORD

Téléchargez ici l’infographie
du Projet OVERLORD – LABÉO

Contexte du projet OVERLORD

La Santé Équine est au cœur des problématiques de la filière équine tant pour le bien-être animal que pour la performance. Un constat aujourd’hui : peu d’informations sont disponibles sur la couverture vaccinale réelle.
LABÉO, au cœur du Pôle de compétitivité Hippolia, a développé ces 20 dernières années les outils de détection et de caractérisation des principaux pathogènes circulant en France.
L’équipe travaille aujourd’hui sur des programmes de recherche visant à améliorer les solutions thérapeutiques (vaccins, antiviraux, résistance aux antibiotiques) et les méthodes de prévention (gestion de l’environnement pour lutter contre l’asthme équin).
Le partenariat de LABÉO avec l’Université de Caen Normandie a permis de faire venir le Dr Romain Paillot dans le cadre d’une Chaire d’Excellence Immunologie Équine pour travailler sur des problématiques vaccinales (ex : Projet HIPPOVAC sur les faibles répondeurs à la vaccination grippe).
L’équipe de chercheurs de LABÉO impliquée dans la recherche en Santé Équine est aujourd’hui implantée sur la Plateforme de Recherche en Santé  Équine de Saint Contest (14000) aux côtés du RESPE et de l’équipe BIOTARGEN (Université de Caen).
Le projet OVERLORD est né de la rencontre des acteurs du terrain et des chercheurs de la plateforme (illustrée ci-contre).

Une des actions prioritaires en cours : l’évaluation de la couverture vaccinale

Le développement de nouveaux outils sérologiques spécifiques au virus de la grippe équine et virus herpes équins vont permettre d’évaluer la couverture vaccinale au niveau local et/ou nationale, permettant à court et moyen termes une amélioration de la protection des populations équines.

Perspectives

Ce programme ouvre également la voie à de nouveaux projets pour la filière équine qui dépassent le cadre des maladies respiratoires et peuvent concerner les maladies infectieuses et inflammatoires de manière générale.

Le renfort des équipes actuellement présentes sur la plateforme de recherche en Santé Equine de Saint-Contest va permettre de créer de nouvelles synergies et d’approcher, dans un futur proche, des sujets critiques et majeurs pour la filière, tel que le développement d’un nouveau vaccin contre les virus herpès (rhinopneumonie), sujet qui suscite déjà l’intérêt d’un partenaire industriel.