R&D : Agroalimentaire

Le Pôle Recherche dans le domaine de l’alimentation 

Le terme de « qualité » regroupe des notions de santé publique, de qualité intrinsèque des produits (organoleptique…), de patrimoine et de culture (AOC…).

Quelques exemples de travaux réalisés:

  • Meilleure connaissance et amélioration de la qualité des produits cidricoles
  • Mise en évidence de la typicité des lactocoques de laits crus en fonction des terroirs
  • Étude de la sensibilité à la congélation chez la levure Geotrichum candidum
  • Mesure d’exposition aux pesticides et aux mycotoxines en milieu agricole
  • Recherche de micropolluants (pesticides et polluants émergents dans l’alimentation)
  • Mise au point de techniques de détection de bactéries pathogènes ainsi que de virus entériques dans l’alimentation (PCR), avec notamment la mise au point de la détection d’E. coli entéropathogène

Depuis 2002, LABÉO a œuvré à la mise en place de méthodes permettant de rechercher et de quantifier Cryptosporidium parvum, Giardia spp et Toxoplasma gondii par PCR en temps réel dans les aliments (Coquillages, végétaux…).
LABÉO a développé une technique de Reverse Transcriptase PCR (RT-PCR) afin de cibler le facteur de viabilité de ces parasites. Ces travaux ont permis de participater à un programme ANR (PROTOFOOD) en partenariat avec ACTALIA, l’EA 4311du CHU de ROUEN, l’EA 3800 du CHU de Reims, l’EA 3609 de l’IPL et l’UMR-MD3 relations hôte-parasites d’Aix-Marseille II.

La qualité des produits du terroir

(Article en construction)